Comme un dessein

« La démocratie participative fait-elle réellement émerger l’intérêt général ? »

L’installation Comme un dessein fait écho à cette question actuelle et invite le public, du 10 au 15 octobre 2017 à l'occasion du festival Maitenant, à débattre et à proposer des dessins qui viendront progressivement composer une fresque collective grâce à une interface web connectée à un traceur vertical disposé dans le Théâtre du Vieux St-Étienne.

Une proposition du collectif IDLV, accompagnée par la Ville de Rennes au titre du dispositif « Les rennais prennent l'art » et coproduite par Electroni[k], en réponse à l’appel à projet international Arts & Technologies 2016.






Expérimentation :

« Internet favorise-t-il réellement le débat démocratique et la prise de décision collective ? »

Fruit de la concertation commune, le projet tend à faire converger le public vers la création d’une œuvre qui conviendrait à tous et se présenterait donc comme le résultat de la volonté générale. Par le biais de l’Internet, le dispositif a vocation à favoriser les échanges et les interactions de manière à faire émerger dans l’espace public une proposition commune.

Le public sera donc invité à contribuer à l’élaboration d’une œuvre d’ensemble, qui sera simultanément réalisée sur un mur virtuel d’expression libre et restituée dans l’espace public grâce à un robot qui dessine. Chaque dessin proposé par les internautes sera soumis à validation communautaire à travers une plateforme de modération accessible à tous. Qu’il soit artiste, néophyte, observateur, critique ou simplement curieux, chacun devra décider, débattre et voter pour les dessins qui seront à garder ou à reléguer de manière à faire émerger l’œuvre finale.

Ainsi, la modération ne sera plus un facteur limitant mais bien un catalyseur de création collective qui, à force de censures et de compromis, et sans autorité centrale, générera un résultat de facto représentatif du processus démocratique.

Source :